Galaxy Angel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Galaxy Angel

Message par Le Loup le Lun 7 Avr - 21:49

Bonjour à tous,
Aujourd’hui, nous allons parler d’une autre série dans la même veine que Magika Pokaan, à savoir… qu’elle n’est pas désagréable à regarder, mais elle peut avoir un arrière-goût gênant.
Tout d’abord, présentons le principe de Galaxy Angel. Il s’agit d’une escouade de cinq jeunes filles dans l’armée. Elles forment une unité d’élite spéciale appelée les Galaxy Angels.



Présentons donc ces cinq jeunes filles :

Milfeuille Sakuraba



C’est le personnage principal. Très magical girl, elle est naïve, ingénue et un peu concon. Elle est reconnaissable à ses cheveux roses et ses fleurs dans les cheveux qu’elle utilise occasionnellement comme des hélices pour voler (nous rappelons qu’en France, la consommation de substance illicites est proscrite).
Sa passion : la cuisine. Elle adore faire des gâteaux et toutes sortes de pâtisserie quel que soit le moment ou la personne à qui elle l’offre. Une des raisons pour lesquelles elle fait partie de l’équipe est qu’elle possède une chance incroyable et irréaliste. Pour vous donner une idée, dans un épisode où (en gros), sa chance se transforme en malchance, un trou noir se déclare non loin de la Terre et menace de l’entraîner dans le néant.

Forte Stollen



C’est un peu la grande sœur du groupe et la plus âgée (du haut de ses 22 ans, si, si). Elle a une passion : les armes à feu. Elle connaît tous les modèles et tous les moyens de s’en servir. C’est de loin la plus « soldat » de l’équipe.
Elle a un passé assez sombre puisqu’il est sous-entendu dans un épisode qu’elle a été enfant-soldat. Elle reste cependant très impulsive et son premier réflexe pour se débarrasser d’un problème sera de sortir un flingue qu’elle garde toujours sur elle.

Ranpha Framboise



La bimbo du groupe. Son seul rêve dans la vie : trouver un homme qui soit beau, fort, intelligent, riche (surtout riche) et se marier avec. Alors c’est sûr, en faisant partie des Galaxy Angels, elle n’aura peut-être pas l’occasion d’en rencontrer beaucoup, mais bon…
En dehors de ça, elle pratique des arts martiaux et se maintient en forme. Elle a également parfois des tendances à la superstition

Mint Blancmanche



Alors ne me demandez pas pourquoi cette fille a des espèces d’oreilles de lapin dans les cheveux, je ne sais pas (en fait à priori c’est de famille, mais on n’en sait pas plus il me semble). Mint Blancmanche est l’héritière de la riche et puissante famille Blancmanche et à ce titre, elle fait parfois bande à part vis-à-vis de ses coéquipiers. Elle possède une intelligence machiavélique et est passée experte dans l’art de la manipulation et de l’esprit calculateur.
Il y a fort à penser qu’elle est la plus intelligente des Galaxy Angel. Sinon, pour son côté mignon, mis à part les oreilles qui ont tendance à faire des petits bruits choupis, Mint est absolument passionnée par les Kigurumis (i.e. les costumes d’animaux).

Vanilla H



On finit sur ma préférée des Galaxy Angels : Vanilla. Elle ne parle quasiment pas et ne sourit jamais. Elle est très croyante en son Dieu qu’elle implore régulièrement. Sur le peu de phrases qu’elle dit, au moins une sur deux contient une référence à ce Dieu.
Très peu de choses à dire, donc, sur cette petite de 13 ans (oui, 13 ans, c’est jeune hein ?), sinon qu’elle semble ne ressentir aucune émotion. Mais c’est sans doute ça qui la rend si attachante.

Les Galaxy Angels sont également accompagnées par le commandant Volcott, leur supérieur hiérarchique qui agit plus comme un père avec ses cinq filles que comme un commandant.


Elles font également très vite la connaissance de Normad, une super-intelligence artificielle implantée dans un missile qu’elles rangeront dans une poupée qui deviendra un peu l’icône de la série.



Petit débrief des épisodes
Comme pour Magikal Pookan, il s’agit de petits épisodes indépendants. La plupart d’entre eux sont complétement burlesques et sans réelle logique avec l’image de soldats que l’on peut avoir des Galaxy Angels. Il leur faudra par exemple retrouver un chat ou empêcher la fin du monde en jouant à un jeu. Vraiment, les épisodes sont totalement whatthefuckesques et on se dit que c’est l’idée de l’histoire qui a été mise en place avant de voir le contexte dans lequel il serait mis, c’est-à-dire les Galaxy Angel. La fin des épisodes sont d’ailleurs très souvent improbables, entendez par là que l’on ne revient pas à la situation initiale qui aurait ça de « tout remettre dans l’ordre ».
La plupart vous feront sourire, d’autres rire aux éclats, d’autres vous feront vous demander si vous n’avez pas vous-même pris des substances illicites…
Mais vraiment, parfois, genre un épisode sur 10, il va y avoir un épisode vraiment profond. Là, il ne sera plus question de blagues ou de gags (ou très peu) et on se plongera vraiment dans quelque chose digne d’un petit film d’auteur.
Et personnellement, c’est pour ces épisodes que j’aime la série. Là où Magikal Pokaan se ramassait lamentablement en essayant de faire quoi que ce soit d’émotionnel, Galaxy Angel y arrive assez bien.

Conclusion
Une série bien agréable à regarder qui vous fera un peu vous échapper du monde réel. Rire et larmes sont au rendez-vous et, si vous êtes entre amis, des sacrées privates jokes sont aussi à prévoir.

_________________
"Those who do not appreciate life do not deserve life."
John Kramer

"À défaut d'être aimé, j'ai choisi d'être craint."
Finn Deroze, SILVER.
avatar
Le Loup
Scénariste-écrivain-chroniqueur

Masculin
Coq
Nombre de messages : 489
Age : 24
Localisation : Regarde derrière toi, au cas où...
Date d'inscription : 11/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Galaxy Angel

Message par mikan le Jeu 10 Avr - 18:21

J'adore de principe de l'histoire et les graphismes >w<

Combien de saisons/d'épisodes?

_________________
Nouveau bloooog: http://mikansbazar.over-blog.com/

avatar
mikan
Rédactrice en chef - Scénariste

Féminin
Coq
Nombre de messages : 1515
Age : 23
Date d'inscription : 09/12/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://mikansbazar.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Galaxy Angel

Message par Le Loup le Jeu 10 Avr - 19:31

On a 64 épisodes divisés en 4 saisons. Sachant que dans une ou deux saisons, un épisode est en réalité deux petites histoires (et que le nombre d'épisodes par saison n'est pas constant).

J'ai également oublié de préciser, mais Galaxy Angel, c'est aussi et surtout une sorte de Sim-Date simulator avec justement les cinq Galaxy Angel. Bon, moi j'ai connu avec une version un peu amateur sur un site de jeux online, mais il parait qu'il existe des versions bien plus évoluées.

_________________
"Those who do not appreciate life do not deserve life."
John Kramer

"À défaut d'être aimé, j'ai choisi d'être craint."
Finn Deroze, SILVER.
avatar
Le Loup
Scénariste-écrivain-chroniqueur

Masculin
Coq
Nombre de messages : 489
Age : 24
Localisation : Regarde derrière toi, au cas où...
Date d'inscription : 11/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Galaxy Angel

Message par Le Loup le Sam 19 Avr - 13:08

Pour pouvoir étayer un peu mon article (et pour revoir aussi Vanilla-san !), je me suis essayé au jeu Galaxy Angels : Eternal Lovers. (On ne critique pas, hein ! On a tous ses petites lubies ! ><)

Tout d'abord, ce jeu est plus une histoire interactive qu'un véritable jeu à proprement parler. Il n'y a aucune décision qui pourrait changer le cours de l'histoire globale. Vous avancez dans le jeu en appuyant sur "Suivant" et vous voyez les personnages, les dialogues et l'intrigue défiler.
Bon, ok, je suis mauvaise langue. On a quand même une certaine influence sur le jeu où l'on peut distinguer trois moments distincts.

Le premier, je viens d'en parler, c'est le fait de lire le texte qui défile avec les voix des personnages en japonais (heureusement qu'il y a ces voix, ce serait un peu mou sinon). Les personnages sont représentés par leur sprite qui peut varier en fonction de leur texte et leur émotions. Par exemple, si le personnage dit "Ok, allons-y, je suis prête !", elle aura une image plus dynamique que lorsqu'elle vous avoue sa peine.
Parfois, dans ce mode, on vous posera une question et vous aurez plusieurs coix de réponse. Et en fonction de la réponse, votre relation avec la fille évoluera, en mieux ou en moins bien.

Le deuxième mode est très lié au premier. Très vite dans l'histoire, vous serez à bord d'un vaisseau et, à certains moments précis du scénario, vous serez laissés libre d'aller où bon vous semble dans le vaisseau. Mais à chaque fois, vous n'aurez pas le temps de tout visiter. Vous devez alors choisir où aller, sachant que vous savez à chaque fois ce qu'il y a dans chaque salle. Et lorsque vous choisissez une salle, vous retournez dans le défilement de texte avec possiblement une interaction avec le personnage qui s'y trouve.

Enfin, le troisième mode de jeu qui vient un peu relever le niveau. N'oublions pas qu'à l'origine, les Galaxy Angels sont des soldats. Et dans ce jeu, ce potentiel est enfin exploité. En effet, lors de l'histoire, vous aurez à vous battre aux côté des Galaxy Angel en tant que commandant. Vous devez alors leur donner leurs ordres en temps réel sur le champ de bataille alors qu'elles sont à bord de leurs vaisseaux. Chaque vaisseau a ses propres caractéristiques et sa propre attaque spéciale.
Mais bon, malheureusement, ce n'est pas vous qui commandez exactement le vaisseau : vous ne faites que lui dire quoi faire : attaque de tel ennemi, mouvement jusqu'à telle zone ou utilisation de l'attaque spéciale.
C'est restreint, certes, mais c'est grisant d'entendre les Galaxy Angel vous parler ainsi, en tant que capitaine.
La seule difficulté réside donc dans ce mode de jeu où il est possible de perdre. Mais concrètement, ce mode devait sans doute faire office d'intermède dans l'esprit des développeurs puisque la difficulté est assez loin d'être insurmontable.


Dans l'ensemble, c'est un jeu agréable à jouer bien que très répétitif. Plus que pour le scénario ou le jeu en lui-même, on joue surtout pour les Galaxy Angel elles-même. Et oui, vous aurez un moment à faire un choix : laquelle préférez-vous ? Mais contrairement à ce à quoi j'aurais pu m'attendre, les autres semblent le prendre plutôt bien et vos relations avec elles ne diminueront pas.
En conclusion, c'est un jeu fait pour les fans et je ne suis pas sûr que quelqu'un qui découvre l'univers Galaxy Angel n'accroche vraiment.


_________________
"Those who do not appreciate life do not deserve life."
John Kramer

"À défaut d'être aimé, j'ai choisi d'être craint."
Finn Deroze, SILVER.
avatar
Le Loup
Scénariste-écrivain-chroniqueur

Masculin
Coq
Nombre de messages : 489
Age : 24
Localisation : Regarde derrière toi, au cas où...
Date d'inscription : 11/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Galaxy Angel

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum