The Hobbit

Aller en bas

The Hobbit

Message par Le Loup le Mar 1 Jan - 14:57

Fraîchement sorti sur nos écrans, ce film a été très attendu mais malheureusement, est sorti en plein dans la semaine de révision des partiels. Aussi ne suis-je allé le voir que récemment.




Faisons tout d'abord un rapide rappel historique et technique : The Hobbit, pour ceux qui n'auraient pas compris, est une aventure qui se passe avant la trilogie du Seigneur des Anneaux que nous connaissons. Il s'agit de l'histoire de Bilbon, l'oncle de Frodon. Peter Jackson s'inspire donc encore de l'oeuvre de Tolkien.
Mettons une chose au clair : oui, ce film a une suite ! En effet, tout comme il a fait une trilogie Le Seigneur des Anneaux, Peter Jackson va nous faire une trilogie The Hobbit, avec au programme Le Hobbit : La Désolation de Smaug en 2013 et Le Hobbit : Histoire d'un aller et retour en 2014.
Pour la petite histoire : The Hobbit est un film qui a demandé énormément de budget. En effet, là où Peter Jackson avait réalisé trois films à partir de trois livres, The Hobbit ne constitue qu'un seul livre de Tolkien. On sent la différence de budget. Mais pas seulement. En effet, Tolkien a écrit tout un univers et Peter Jackson a aussi prélevé des passage d'autres livres de Tolkien afin de permettre une meilleure immersion dans la Terre du Milieu. Je n'ai pas lu ces livres, mais j'en ai entendu parler et grâce au jeu Bataille pour la Terre du milieu II et à mon ancienne passion pour les warhammer Seigneur des Anneaux, j'ai pu reconnaître quelques passages, quelques endroits. Je n'étais donc pas totalement perdu dans ce nouveau monde. Car en effet, si on prend la carte de la Terre du milieu, on remarque que toute la zone Nord-Est est inusitée dans la trilogie Le Seigneur des Anneaux. C'est là que va se passer The Hobbit. On y retrouve donc des endroits comme Erebor et Dol Guldur (dédicace à ma mamounette ici présente ! Wink).


Bien.
Le film proprement dit.
On retrouve Ian McKellen en Gandalf et on a Martin Freeman en Bilbon. Bon, intéressant.
Le scénario... Bah c'est du Tolkien, quoi ! Très épique. Alors, oui, ça change un peu de l'ambiance du Seigneur des Anneaux, c'est vrai, mais le monde est relativement fidèle. Quelques détails m'ont paru un peu bizarre, par exemple le fait que les orcs et les gobelins parlent. Mais bon, détail... Question scénario, toujours, on retrouve (est-il nécessaire de le noter) énormément d'évènements qui vont avoir une influence pour plus tard. Certains détails ne surprennent plus les connaisseurs, mais c'est toujours un plaisir de voir comment ils sont amenés. Comme ça, j'ai pas d'exemples sans spoil, mais je vous dis juste ça : à un moment du film, t'as Bilbon qui trouve un anneau. Voilà, je vous dis ça, je vous dis rien.

Question paysage... c'est du Jackson. Donc c'est beau, c'est vraiment beau. Pour le coup, j'estime qu'on retrouve bien l'ambiance du Seigneur des Anneaux. On y retrouve d'ailleurs certains endroits exactement : Fondcombe, Cul-de-Sac. C'est vraiment pas une déception.

Pour les musiques. Howard Shore est au rendez-vous. On retrouve des thèmes musicaux que l'on connait déjà : le thème de Fondcombe, le thème des Hobbits, le thème de l'Anneau. Mais il nous offre aussi un thème bien particulier à cette trilogie et, je déconne pas, il vend du rêve ! Si vous avez vu la bande-annonce, vous l'avez sans doute entendu. Le film possède aussi une chanson propre chantée par les nains qui accompagnent Bilbon et Gandalf : il s'agit de cette chanson en version orchestrale sous la direction d'Howard Shore. Autant dire que sur ce point, c'est juste magique !!


Conclusion : On l'aura compris, ce film est une réussite, le prélude d'une trilogie épique. Tout est au rendez-vous : les personnages attachants, le scénario intéressant, les musiques enchanteresques, les paysages de rêve, les références au Seigneur des Anneaux pour les fans...
Je tiens aussi à faire part d'une petite réflexion : faire trois films sur un sujet... puis ensuite faire trois films qui retrace ce qu'il s'est passé avant... Parler de "la première trilogie" qui s'est en réalité passée après "la seconde"... Ca vous rappelle rien ? Wink

_________________
"Those who do not appreciate life do not deserve life."
John Kramer

"À défaut d'être aimé, j'ai choisi d'être craint."
Finn Deroze, SILVER.
avatar
Le Loup
Scénariste-écrivain-chroniqueur

Masculin
Coq
Nombre de messages : 489
Age : 25
Localisation : Regarde derrière toi, au cas où...
Date d'inscription : 11/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum